Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ACHILLE - Chroniques Notariales
un clerc divorcé qui se noie dans les problèmes de divorce de ses clients

Attention aux collectionneurs

ACHILLE #La Comédie du Divorce

Photo-0025Une bouteille de champagne dans votre bureau, Maître GASTON ! Qu’avez-vous donc fêté ?

Je viens de recevoir une médaille pour mes trente ans d’ancienneté[1] en tant qu’employé, ce qu’on appelle un grouillot, un scribouillard, un clerc.

Maître GASTON, ne vous sous-estimez pas. Je suis heureuse que vous m’assistiez face à mon époux.

Un avocat aurait pu le faire.

Peut-être, mais le mien ne l’a pas fait, il a eu la sagesse de me remettre entre vos mains. Vous avez en charge la liquidation[2] de mon régime matrimonial et vous voyez mieux que quiconque où se situe le déséquilibre entre mon époux et moi-même.

Ce matin un nouveau dossier m’a confirmé que l’inégalité pouvait se placer également dans les meubles et objets mobiliers que l’on néglige souvent dans le cadre du divorce. L’époux, très malin, n’avait jamais accroché aux murs du domicile conjugal les œuvres d’art qu’il collectionnait, mais les entreposait dans un hangar, ailleurs, dont il était le seul à avoir les clés. Madame ne voyait pas l’utilité de se préoccuper de ce point, n’appréciant pas beaucoup l’art contemporain, laissant son époux spéculer s’il en était amusé, ne sachant d’ailleurs pas vraiment ce qu’il cachait. Si l’avocat futé de notre cliente n’avait pas ordonné à un huissier de se rendre sur les lieux, à l’heure qu’il est, Madame aurait la moitié de rien et Monsieur serait à la tête d’un petit musée d’art contemporain.

Heureusement, mon époux ne collectionne pas les œuvres d’art.

Est-il collectionneur ?

Non, à part les contraventions non réglées, les stocks de médicaments, ou plus largement sa pharmacie, je ne lui connais aucun autre trouble obsessionnel compulsif.

* * *




[1] Cette médaille porte l’emblème du notariat, un cadran solaire appelé le Gnomon entouré de la devise des notaires : «  Lex est quodcumque notamus Est » : « Loi ce que nous consignons ».

[2] Détermination de l'actif et du passif d'une communauté de biens entre époux dissoute. Par extension liquidation des biens indivis des époux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook RSS Contact