Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ACHILLE - Chroniques Notariales
un clerc divorcé qui se noie dans les problèmes de divorce de ses clients

c'est de ta faute 7

ACHILLE #La Comédie du Divorce

De plus en plus de clients viennent signer l'état liquidatif en vue divorce accompagnés de jeunes enfants qui jouent dans la salle d’attente ou même de bébés dans des poussettes ou des landaus. Hier, l’avocat pour tenter de détendre l’atmosphère lance une pointe d’humour : « Tout petit, il vient déjà chez le notaire, c’est peut-être sa future vocation ». « Avocat, notaire, conseiller conjugal, psychothérapeute, il aura le choix » répond l’épouse. Dans le même registre, j’entendais Alain SOUCHON dire que l’enfant de divorcés serait plus tard chanteur ou écrivain pour raconter sa peine. J’en suis malade en mon for intérieur, mais il vaut peut-être mieux avoir deux parents séparés mais heureux que deux parents qui s’entredéchirent. Il m’a suffi de voir le film « Into The Wild » de Sean PENN. Les papas se plaignent : « Je suis devenu quantité négligeable. C’est de sa faute, elle n’est plus femme mais seulement mère, je ne supporte pas ». Parfois je me permets d’insister « Attendez un peu, cela reviendra, quelques mois ne suffisent pas ». Mais le temps passe tellement vite, filant entre nos doigts, que ces époux préfèrent vivre une nouvelle aventure que de supporter une relation non adéquate à leur désir immédiat. La patience venant parfois avec l’âge, l’erreur ne se reformera peut-être pas la prochaine fois avec la nouvelle épouse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook RSS Contact