Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ACHILLE - Chroniques Notariales
un clerc divorcé qui se noie dans les problèmes de divorce de ses clients

CHASSE AU TRESOR (suite 2)

ACHILLE #SUCCESSIONS DE DECEPTIONS

- Alors vous en êtes où ?

- Ne m'en parlez pas, on a tout fouillé, la cuisine, les faux plafonds, la cheminée, là où ils cachaient ses bouteilles, tout partout je vous dis. On n'a rien trouvé. On est dans de beaux draps.

- Avez vous demandé à Madame X ?

- Au début non, puis désespérés, on a fait appel à elle, mais elle n'a rien dit de bien. a chaque fois qu'elle parlait d'une cachette potentielle, on s'y précipitait sans succès.

- Votre père a peut être déplacé les choses à son insu. 

- Peut être. Peut être aussi qu'elle a tout pris. Les frangins penchent sur cette hypothèse.

- Pour cette hypothèse.

- Ah vous aussi vous êtes pour.

- Non, je disais juste qu'on penche pour pas sur, à mon qu'on penche quand on est sur une branche d'arbre.

- Très drôle, n'empêche qu'on va la mettre au tribunal pour voir.

- Mais vous ne verrez rien. On porte une affaire au tribunal quand on a des preuves. A défaut, ce n'est pas le tribunal qui va en trouver.

- Si si on va au pénal, on l'accuse de sel, de selles, de recel je crois. Et là, ils font une enquête policière, ils verifient ses comptes et voient si elle a des sous dessus et ils lui prennent.

- Si c'étit vrai, il n'y aurait plus d'escroc, et si j'étais à la place d'un malfaiteur, je ne mettrai pas les sous sur mon compte. Vous risquez d'être bredouille et de briser des vies .

- et la notre de vie ?

- Je comprends. A propos d'arbre, avez vous creusé dans le jardin ?

- Non pourquoi ?

- Il circule une histoire dans le notariat, un client d'un notaire qui lui parlait tout le temps de son arbre comme si c'était toute sa fortune, et quand les enfants n'ont rien trouvé, le notaire a pensé à leur demander de vérifier aux pieds de cet arbre, et ils ont trouvé des lingots.

- Dites, vous savez ce qu'il y avait écrit sur le papier du frigo ?

- Non.

- Que ses enfants ne seraient pas assez intelligents pour trouver et que cela irait au futur acquéreur de la maison.

- Et vous le croyez ?

- Je ne sais pas, je ne veux plus la vendre la maison.

- Je comprends mais vous avez les moyens de payer les droits de succession ?

- on verra, pour le moment cette histoire, elle me prend vraiment la tête, je n'en dors plus.

- vous vous en voulez de ne pas vous en être assez occupé.

- Non, je m'en veux de ne pas lui avoir pris l'argent de son vivant.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook RSS Contact