Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ACHILLE - Chroniques Notariales
un clerc divorcé qui se noie dans les problèmes de divorce de ses clients

MARIAGE.

ACHILLE #moi

 

- GASTON, vous vous êtes bien démené au mariage des UNTEL. Vous deviez être bien courbatu dimanche pour avoir tant dansé toute la soirée. 

- Ne vous inquiétez pas patron, je ne dansais pas, je faisais le clown.

- C’est vous qui le dites.

- J’espère ne pas avoir ridiculisé la profession.

- Non, non je ne disais pas cela pour cela. Vous sembliez juste un peu plus heureux que d'habitude, c’est tout. Ce mariage vous semble-t-il avoir plus de chances de durer que les autres ?

- Je ne me risquerais pas à un pronostic. Je ne suis pas chroniqueur hippique.

- Belle comparaison !

- N’est-ce pas ?

- N’empêche, GASTON, nous aurons fait les premiers contrats de mariage de chacun, leurs divorces respectifs, enfin, vous avez fait le partage, et maintenant nous les retrouvons ensemble pour la fin, pour le meilleur et pour le pire. Croyez-vous aux remariages ?

- Un ancien collègue disait toujours : je conseille à tous les couples de se marier, sauf aux vieux concubins. Le mariage les abîme, il casse quelque chose. Monsieur se relâche, devient plus fainéant ; Madame traîne, trime plus, elle a déjà subi cela, s’ennuie plus vite, donc divorce plus vite.

- Toujours Madame. 

- Nous demandons rarement le divorce, nous sommes faibles et lâches disent nos clientes. En plus si nous le demandons, c’est que nous avons quelqu’un qui nous le serine depuis bien longtemps.

- Néanmoins, j’aime bien les mariages, on boit, on mange, on danse, on rit.

- Et on écoute les ragots sur les prochains mariages et les prochains divorces, n’est-ce pas patron ?

- De combien de kilos avez-vous maigri en vous trémoussant comme un cacou ?

- Ça, c’est méchant.

* * *

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook RSS Contact