Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ACHILLE - Chroniques Notariales
un clerc divorcé qui se noie dans les problèmes de divorce de ses clients

PROBLÈME DE GARDE PARTAGÉE.

ACHILLE #La Comédie du Divorce

PROBLÈME DE GARDE PARTAGÉE.

Monsieur et Madame ont six filles. Le garçon, ce personnage mythique, tant attendu, n’a jamais montré le bout de son nez.

Monsieur aurait bien tenté le septième, Monsieur est très pratiquant.

Il n’y a plus de place dans l’appartement, dit Madame, qui trouve bientôt meilleure chaussure à son pied.

Monsieur et Madame ont organisé la garde partagée des enfants. Une semaine dans l’appartement de l’un, une semaine dans l’appartement de l’autre.

Le domicile conjugal a été vendu, chacun a trouvé une location à cent mètres du domicile de l’ex-conjoint.

Le divorce se passe donc bien. Le notaire de Madame me dit tout le temps : " Vous savez, il faut se méfier des hommes bien sous tout rapport, ils cachent quelque chose. "

Monsieur en tout cas est heureux, il accepte de voir son ex autant qu’il le faut, règle tout pour l’entretien des enfants, malgré la garde partagée, pour le bonheur, semble-t-il, de tous.

Une année passe.

Le nouveau compagnon de Madame avait demandé sa mutation à l’extrémité du pays, avant de rencontrer Madame, et l’en avait informé. Il y tient. Madame partira. Elle le savait dès le début de la procédure. Elle avait même fait porter cette petite clause avec son avocat dans la convention, que Monsieur n’avait pas bien lue. " En cas de déplacement de l’un des parents, Madame recouvrera la garde complète des enfants, le conjoint aura un droit de visite un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires ".

Monsieur était tellement sûr qu’il ne bougerait pas pour l’équilibre des enfants, qu’il n’avait pas pensé que le déplacement du conjoint pouvait concerner Madame.

Son ex-épouse ayant la garde de ses six filles, les installe donc dans une jolie villa à plus de six cents kilomètres de leur père, qui peut toujours s’il veut, s’il en a les moyens, payer l’avion pour voir ses filles un week-end sur deux.

Monsieur se retrouve seul dans son grand appartement. À part le manque de papa, les filles sont heureuses, bronzées, baignées, lavandées.

Madame et son compagnon ont un fils, comment s’appelle-t-il ?

Désiré !

Monsieur n’aura jamais de fils.

* * *

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Facebook RSS Contact