Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de ACHILLE - Chroniques Notariales
un clerc divorcé qui se noie dans les problèmes de divorce de ses clients

#la comedie du divorce

c'est de ta faute 8

ACHILLE #La Comédie du Divorce

* * *

Je me reconnais parfois en mes clients. Les histoires des hommes m’assomment. Ils vont de cœur en cœur ou de cul en cul, sont toujours persuadés qu’ils sont aimables, adorables même, et qu’on les prend pour eux-mêmes, tels qu’ils sont. Ils ont le plus souvent un certain respect pour la mère de leurs enfants, mais souhaitent « reprendre leur liberté ». Pourtant, au fond, je retrouve en eux mon alter ego, les questions récurrentes : « Qu’est ce qu’il m’arrive ? Pourquoi m’a-t-elle fait cela ? À qui la faute ? L’ai-je à ce point mérité ? Ne pouvait-on en parler avant ? » Cette naïveté me touche parce que je l’ai vécue de l’intérieur. Maintenant je me demande comment on peut être aussi niais au point de ne pas se rendre compte que le couple dérive et que chacun va vers la séparation. L’un le sait toujours avant l’autre, mais ce n’est pas toujours celui qui en est à l’origine. Qu’on ne parle plus de péché originel !

* * *

c'est de ta faute 7

ACHILLE #La Comédie du Divorce

De plus en plus de clients viennent signer l'état liquidatif en vue divorce accompagnés de jeunes enfants qui jouent dans la salle d’attente ou même de bébés dans des poussettes ou des landaus. Hier, l’avocat pour tenter de détendre l’atmosphère lance une pointe d’humour : « Tout petit, il vient déjà chez le notaire, c’est peut-être sa future vocation ». « Avocat, notaire, conseiller conjugal, psychothérapeute, il aura le choix » répond l’épouse. Dans le même registre, j’entendais Alain SOUCHON dire que l’enfant de divorcés serait plus tard chanteur ou écrivain pour raconter sa peine. J’en suis malade en mon for intérieur, mais il vaut peut-être mieux avoir deux parents séparés mais heureux que deux parents qui s’entredéchirent. Il m’a suffi de voir le film « Into The Wild » de Sean PENN. Les papas se plaignent : « Je suis devenu quantité négligeable. C’est de sa faute, elle n’est plus femme mais seulement mère, je ne supporte pas ». Parfois je me permets d’insister « Attendez un peu, cela reviendra, quelques mois ne suffisent pas ». Mais le temps passe tellement vite, filant entre nos doigts, que ces époux préfèrent vivre une nouvelle aventure que de supporter une relation non adéquate à leur désir immédiat. La patience venant parfois avec l’âge, l’erreur ne se reformera peut-être pas la prochaine fois avec la nouvelle épouse.

c'est de ta faute 6

ACHILLE #La Comédie du Divorce

livres anciensMadame est catastrophée, elle se demande quelle faute elle a pu commettre pour que son époux change d’orientation sexuelle au bout de six ans de mariage. Après avoir réglé son divorce, je viens de rédiger un contrat de PACS entre son ex-mari et son nouvel ami. Madame me rend visite, éplorée, car elle ne comprend toujours pas. Je lui conseille de voir un psychologue, mais je tente de la rassurer tout d’abord. Il ne faut pas chercher à comprendre, il faut apprendre à accepter. Ce n’est absolument pas de sa faute, son ex-époux a peut-être dans un premier temps tenté de combattre par le mariage sa tendance naturelle. Maintenant il se sent en disharmonie de telle sorte qu’il n’a pas le choix, il doit divorcer pour survivre. Elle ne peut pas le prendre contre elle, elle a fait ce qui était en son pouvoir, elle rencontrera un nouvel amour et conservera un ami. Elle se lamente pourtant n’étant elle-même attirée que par des gens précieux comme elle les appelle. Je lui réponds que la préciosité n’est pas synonyme d’homosexualité.

* * *

c'est de ta faute 5

ACHILLE #La Comédie du Divorce

Une étude de l’INSEE en novembre deux mille six énonçait une forte proportion de divorces de personnes jeunes par rapport aux personnes qui se sont mariées tard. Les jeunes croiraient trop vite et trop peu longtemps au coup de foudre. Les sociologues évoquent le manque de maturité, le fait que l’on ne se connaisse pas encore soi-même. À l’inverse maman pensait que c’était parce que les anciens se connaissaient jeunes et se mariaient jeunes qu’ils restaient ensemble toute leur vie. Selon elle, les mariages tardifs, pour faire une fin, pour avoir un enfant, avaient peu de chance de durer. Il me semble que la législation facilitant grandement le divorce a inversé la tendance. Chacun voit midi à sa porte.

* * *

c'est de ta faute 4

ACHILLE #La Comédie du Divorce

* * *

Quelle faute peut bien commettre un conjoint hors les cas de violence ou malhonnêteté ? Ne plus ressentir la cohésion d’une union n’est pas une faute, c’est la simple usure du temps, nous évoluons au long de notre vie, mais pas nécessairement tous deux dans le même sens.

-         Si je suis partie, c’est de sa faute, je n’en pouvais plus.

-         Si elle part c’est qu’elle est fautive c’est évident.

Pourquoi ces questions de faute rentrent-elles en ligne de compte ? Si, lors du partage, aucun des époux ne cherche mon approbation c’est souvent que chacun considère ne pas avoir de fautes à reprocher à l’autre, ou plutôt que mes clients ont une juste notion de torts partagés. Personne ne cherche alors à faire payer quoi que ce soit à l’autre. Mais si, dans la conversation la notion de faute apparaît, le conflit s’étendra sur le plan pécuniaire. Parfois l’un avoue une faute incidemment, qui serait la paille qu’il a dans l’œil, relatant avec forcé détail la poutre obstruant l’œil de son conjoint, cherchant à prouver ainsi « qu’on lui met tout sur le dos, pour que le partage soit au bénéfice de l’adversaire ». L’accusateur insistera ainsi pour qu’il soit tenu compte de la corruption de son copartageant. Mais c’est impossible. Le partage doit toujours être égalitaire sauf cas de prestation compensatoire. Aucun client ne m’a encore demandé dès le contrat de mariage qu’il soit stipulé qu’en cas de divorce, la communauté soit partagée à concurrence d’un tiers/deux tiers par exemple. Je ne pourrais d’ailleurs accéder à sa demande.

Dans les pays anglo-saxons, me dit-on, des clauses de dommages et intérêts en cas de divorce pour faute sont prévues. Chez nous, la notion de faute ne peut être relevée que par le juge au cours de la procédure de divorce pour faute, ce qui encadre bien ce point. De plus, les montants des dommages et intérêts sont relativement faibles. Douze mille euros ont été accordés pour une liaison de vingt ans cachée à l’épouse mais connue de tous. Cependant je ne peux être sûr de ce que je dis car dans ma petite ville, il ne se passe pas grand-chose de spécial. Mon journal contient presque toute la vie de notre commune.

* * *

c'est de ta faute 3

ACHILLE #La Comédie du Divorce

* * *

À l’inverse, un autre client m’informe lors d’un rendez-vous-en vue de l’élaboration d’un contrat de mariage qu’il cherche à se marier avec une jeune femme croyante qui n’aurait pas pris goût aux idées occidentales, afin qu’elle ne le trompe jamais et lui obéisse en tout point :

-         Les filles faciles, c’est pour les autres, me dit-il.

-         Pensez-vous que toutes les femmes élevées à l’occidentale sont faciles ?

-         Je n’en ai pas encore rencontré qui soit sage jusqu’au mariage, ce qui signifie que toutes les filles sont faciles.

-         Mais – je tente – c’est peut-être mieux d’essayer de vivre un peu ensemble avant de se marier.

-         Je n’ai jamais encore vécu avec quelqu'un. Dieu a choisi la femme qui est pour moi, ainsi elle sera très heureuse et moi aussi.

-         Et si cela ne va pas ?

-         Ce sera de sa faute.

c'est de ta faute 2

ACHILLE #La Comédie du Divorce

* * *

Autre cas, les époux sont tous deux de même nationalité, mais Monsieur a reçu une éducation à l’occidentale, m’explique-t-il. Son épouse, elle, a été élevée par sa mère, dans l’idée que le sexe, c’est pour faire des enfants, pas pour le plaisir. C’est réconfortant de savoir qu’on ne sera pas trompé, me dit-il, mais le temps aidant, on manque d’amour, de connivence. J’ai tout fait pour lui expliquer. Elle ne veut rien comprendre, elle l’a cherché, nous divorçons.

C'EST DE TA FAUTE.

ACHILLE #La Comédie du Divorce

oeil de ma cliente

« Quand les hommes ne peuvent pas changer les choses, ils changent les mots. »

Jean JAURES.

Les différences culturelles et d'éducation attisent parfois les désaccords.

-         Mon époux est venu en France par amour pour moi, mais il a du mal à s'y faire. Sa famille, ses parents lui manquent. Il est de ce fait souvent au café avec des copains. .Je n’en peux plus, il ne rentre pas le soir pour dîner ou s’il rentre, il repart tout de suite. Oui, je pense que nous divorçons par sa faute.

L’HUMILIATION.

ACHILLE #La Comédie du Divorce

telJe n’aime pas me déplacer chez des confrères, encore moins chez des avocats, je ne me sens pas à l’aise en dehors de mon bureau. Ce jour pourtant, j’ai pris ma voiture pour me rendre chez l’avocat de ma cliente. Nous sommes six autour de cette table inconnue. Nous dégustons un café entre gens de bonne compagnie. La fumée fait de jolis nuages au-dessus de l’halogène. Je sais que le clash approche. C’est moi qui le déclenche, vite relayé par les avocats et les époux.

-         Cher Monsieur, Madame vient d’apprendre que vous avez un troisième enfant, félicitations. N’en étant pas la mère, Madame aurait sans doute préféré l’apprendre autrement que par un courrier de la CAISSE PRIMAIRE D’ASSURANCE MALADIE, la félicitant pour l’heureux événement, l’engageant à mettre à jour sa carte vitale. Ce que ma cliente s’est empressée de faire, pour finalement découvrir qu’un petit Paul s’était ajouté à ses propres enfants.

Monsieur devient rouge, passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, me tend sa grosse main, comme pour m’étrangler. Finalement, c’est pour m’implorer que ce geste est esquissé.

Maître, comprenez-moi, je me suis fait violer par une arnaqueuse. Je ne savais pas qu’elle voulait faire un enfant pour avoir de l’argent. Elle avait déjà fait le coup à quelqu’un. Je ne savais pas, elle a profité de moi.

Madame s’étouffe à côté de moi.

-         Honte à toi, qui n’as pas pensé une seconde à résister ! Avais-tu besoin de courir tous les jupons de la terre ? Ne te suffisais-je pas ? Il me semble bien que j’étais bonne au lit d’après ce que tu me disais. Ce qui n’est pas le cas de ta nouvelle compagne. Nos enfants me disent que vous avez une toute petite libido, tant ils ne t’ont jamais vus l’embrasser. Moi, je t’aimais, je t’aime, tu es mon homme. 

Monsieur à son tour s’exaspère.

-         Qu’est ce que cela peut te faire ? Tu ne peux pas comprendre, tu ne m’as jamais compris. Mes parents m’avaient bien mis en garde. Tu es folle à lier. Toi aussi tu étais intéressée finalement. Tu ne me ferais pas toutes ces misères.

-         Je ne veux que mon dû ! Une prestation compensatoire digne de ce nom ! Nous habitions la plus belle maison du village, nous aurions même pu être expropriés, lorsque le maire a décidé d’en faire la Mairie ! Nous avions : employée de maison, jardinier, cours particulier pour les enfants, camps de vacances, etc. 

-         Ce n’est pas moi qui payais, ce sont mes parents ! Comprenez-vous, je suis non imposable, je n’ai pas les moyens de payer tout cela, je n’ai pas le salaire assorti, vous cherchez tous à m’humilier.

-         Tu es non imposable grâce à la déduction de la pension alimentaire, du devoir de secours, tes magouilles de financier.

-         Ne croyez-vous pas que c’est Madame qui a été humiliée, par la survenance inopinée de cet enfant adultérin ? 

-         Madame doit être relogée, c’est un fait, elle ne peut vivre éternellement dans un bien propre de Monsieur, aux frais de Monsieur, avec les parents de Monsieur qui assurent le train de vie du couple. Nous allons donc demander aux parents de Monsieur un petit capital pour permettre à Madame de se reloger.

-         Hors de question ! Je cède un droit d’usage à Madame sur un appartement que mes parents m’ont donné, je ne peux pas plus.

-         Nous irons donc demander au juge ce qu’il en pense. Nous lui montrerons le virement mensuel de dix mille euros des parents de Monsieur sur le compte joint entre Monsieur et Madame.  

-         De toute façon, légalement, vous ne pouvez utiliser mes parents. Ils ne sont pas morts, leur fortune n’a rien à voir avec moi et mon épouse.

-         Vous en jouissiez tous deux. Vos parents auraient pu effectivement se dispenser de ces virements et dons manuels. Car chaque bien acquis pendant la communauté est en fait un bien propre à vous grâce aux emprunts faits par le couple à vos parents.  

-         Maître, les biens sont communs, mais la dette du couple est égale à la valeur du bien, ce qui transforme effectivement chaque bien en une coquille vide. 

Après plusieurs heures de discussions, aucun accord ne sera trouvé. Madame regagnera sa belle maison, Monsieur, la demeure de ses parents qu’il dit officiellement habiter depuis qu’il a été « chassé » par la décision du juge.

Il faudra encore de nombreuses discussions de ce genre, de nombreux courriers entre notaires et avocats pour trouver une solution permettant à chacun des époux de sortir dignement de ce bras-de-fer.

* * *

LES RENDEZ VOUS MANQUES (suite)

ACHILLE #La Comédie du Divorce

 

Je rentre lessivé ce soir, ou désespéré. Je tremble de peur. Elle m’a repoussé, c’est sûr. Elle ne veut pas sortir après son travail ou elle a pris une activité le soir. Je suis sûr que c’est pour me décourager. Peut-être n’y a-t-elle pas pensé. Moi seul espérais passer mes soirées avec elle.

Alors j’attends, comme un benêt, dans ma voiture, devant sa porte, pour faire négligemment un coucou l’air de rien, comme si je passais par hasard au moment où elle rentre.

-         Tiens, bonjour.

-         Bonjour, comment allez-vous ?

-         Fatiguée, je rentre juste. Bonsoir.

-         Bonsoir.

Encore un rendez-vous manqué.

* * *

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Facebook RSS Contact